LA PARURE DU CYGNE

Nouveau produit

Voici le troisième volet qui fait suite à la série "Le Brodeur de la nuit", et "Les Habits de lumière", sur le métier de brodeur en Bretagne.

346527

En stock, expédition rapide

18,75 €

Fiche technique

Plus d'informations

Dans le deuxième tome de la série, on avait laissé la petite Célina enfin heureuse mariée.
Pourtant son destin se complique dans ce dernier tome. Elle excelle toujours dans l'art de la broderie et travaille à l'atelier des Brodeurs de l'Odet à Quimper.
Son mari et son amant connaissent tous deux la guerre de 1870, et en tant que Bretons sont, après la défaite, confinés au camp de Conlie de sinistre mémoire.
Célina traverse alors des relations amoureuses tumultueuses, perd un enfant, garde une fille. Elle finira par se mettre en ménage à Pont-l'Abbé.
La crise sardinière au début du XXème siècle est aussi magnifiquement évoquée, avec le début de la dentelle à l'aiguille et du picot, pour sauver les familles de marins désœuvrés et affamés.

Le premier volet : Le brodeur de la nuit
Le deuxième volet : Les habits de lumière

Dans la même catégorie :

Les débuts de la faÏence en Bretagne aux xviiie siècle. Beaucoup de choses ont été dites sur le sujet, alimentant la légende. Or, il se trouve que l'histoire vraie est plus belle que la légende L'auteur retrace fidèlement cette saga à l'appui d'un travail historique inédit sur la question, mais avec les outils d'une fiction très grand public.

18,75 €

De Daniel Cario. Une plongée romanesque dans les ateliers de broderie, l'usage et le faste des costumes, la vie paysanne dans la deuxième moitié de XIXe siècle.

18,75 €

Voici le quatrième volume de la série "La Vierge de Faïence" qui nous fait traverser tout le XIXème siècle au fil des évolutions techniques et des développements familiaux et commerciaux de cet artisanat emblématique.

12,98 €

Les débuts de la faïence en Bretagne aux XVIIIeme siècle.Ce roman historique nous donne à  vivre l'épopée de cette industrie artisanale traditionnelle de Quimper.

13,18 €

Christian de la Hubaudière poursuit son récit sur la famille Bousquet, fondatrice des ateliers de faïences de Quimper.La Fille du faïencier s'intéresse aux artisans des manufactures quimpéroises en pleine tourmente révolutionnaire.Réédition version semi poche

12,98 €

Le cycle romanesque commencé avec La Vierge de Faïence, nous entraîne sur les pas de celle qui fut l'inlassable artisan de la pérennité de la "Grande Maison".

12,98 €