LIBÉREZ RATON ! En mai 68 à Lyon

Nouveau produit

Lyon, nuit du 24 mai 1968. Un camion de chantier s'écrase contre un lampadaire. René Laroix meurt écrasé, il s'agit du seul mort présumé de mai 68, côté police.

L'auteur nous livre un tableau singulier et parfois insolite de son mai 68 à Lyon. Religion, politique, art, médias... De la fac à la rue, du couvent au prétoire, l'auteur s'implique dans cette tranche d'histoire mouvementée.

707328

En stock, expédition rapide

11,37 €

Fiche technique

Nb de pages160
Dimensions11,50 x 17,50 cm
Parution2018-05-25
EAN9791097073282

Plus d'informations

Lyon, nuit du 24 mai 1968. Sur le pont Lafayette, enjambant le Rhône, un camion de chantier, accélérateur coincé par un gros caillou, est lancé par les manifestants en direction des CRS.

L'engin s'écrase en bout de course contre un lampadaire. Le préfet annonce aussitôt qu'un commissaire de police, René Lacroix, est mort, écrasé par ce camion fou. 

L'affaire, après l'intervention du préfet, puis celle de Georges Pompidou, prend aussitôt un tour politique. Il s'agit du seul mort présumé de mai 68, côté police.

Cette nuit là, l'auteur se trouvait sur les lieux. Il a aussi assisté, deux ans plus tard, au procès de Michel Raton, un "trimard" accusé d'être l'instigateur principal de cet acte violent.

Des années plus tard, il a enquêté auprès des témoins, compulsé les archives de police et celles du procès, supputant les différentes hypothèses, dont celle, rocambolesque, d'une substitution de corps à la morgue.

Dans la même catégorie :

Prix en baisse !

Annick Le Douget vous guide dans les méandres des affaires de justice en Bretagne de 1800 à nos jours.

17,15 € 33,65 €

Annick Le Douget présente son étude sur la peine de mort en Bretagne au XIXème et XXème siècle.

18,27 €

Une histoire dramatique qui n'est pas sans rappeler l'affaire Seznec.

17,20 €

L'auteur retrace 11 faits divers survenus en Bretagne à la fin du XIXe siècle et au cours du XXe.

15,17 €

"Le livre d'Irène Frachon a tout du thriller médical. Mais tout y est vrai... " L'Obs.

15,07 €

Jeanne-Marie, Marie-Louise mais aussi Guillaume, Pierre-Marie et bien d'autres ont été victimes d'un attentat sexuel en Bretagne dans le courant du XIXème siècle. Cet ouvrage relate leur histoire, à travers trente-six affaires qui ont fait l'objet d'un procès en cour d'assises.

14,22 €

À partir de deux enquêtes ethnographiques menées au sein d'une organisation nationale de chômeurs (AC !) et de deux mobilisations de chômeurs en Bretagne (Morlaix et Rennes), cet ouvrage revient sur des luttes souvent qualifiées d'improbables et cherche à les sortir de cette catégorisation.

23,70 €

Le fait divers fait mauvais genre... Il est vrai que l'on dit aussi cela du polar. Mais qu'est ce le polar sinon une adaptation plus ou moins romanesque, plus ou moins réussit des bons vieux faits divers.

14,69 €

Deuxième ouvrage consacré au faits divers en Bretagne. Le fait divers se réinvente sans cesse. Ce n'est pas nouveau, mais c'est toujours nouveau, les acteurs sont des novices. À part quelques chevaux de retour qui jouent les prolongations, les histrions de ces tragédies humaines sont des néophytes, pour l'essentiel leurs prestations sont pitoyables et...

15,17 €

en Bretagne aux XVIIIe et XIXe siècles L'auteur raconte une vingtaine d'affaires criminelles, souvent insolites, n'hésitant pas à rentrer avec humour dans la vie d'un commissaire de police sous le Second Empire ou à suivre des gendarmes, proches de la population et particulièrement actifs lors de crimes sordides.

16,11 €