LA BATAILLE DE L'ATLANTIQUE

Nouveau produit

La bataille de l’Atlantique fut, de septembre 1939 à mai 1945, la plus longue des batailles de toute la Seconde Guerre mondiale. Elle fut et demeure aussi la moins connue. Pas de ruines lors des bombardements, pas de tombes sommaires pour les marins, pas de destructions apparentes. Seulement l’océan. Un océan Atlantique qui fut l’un des enjeux majeurs de la guerre, pour les deux adversaires.

405796

En stock, expédition rapide

37,87 €

Fiche technique

Auteur / artiste
Éditeur Glenat
Genre Seconde Guerre Mondiale
Présentation Relié
Nb de pages 192
Dimensions 24 x 32 cm
Parution 2023-06
EAN9782344057964

Plus d'informations

La plus longue des batailles de la Seconde Guerre mondiale

La bataille de l’Atlantique fut, de septembre 1939 à mai 1945, la plus longue des batailles de toute la Seconde Guerre mondiale. Elle fut et demeure aussi la moins connue. Pas de ruines lors des bombardements, pas de tombes sommaires pour les marins, pas de destructions apparentes, pas de stigmates. Seulement l’océan. Un océan Atlantique qui fut l’un des enjeux majeurs de la guerre, pour les deux adversaires. Sa domination était, pour l’Axe comme pour les Alliés, une condition nécessaire à la victoire. Ils en étaient conscients.

Dès 1939, Churchill mit tout en œuvre pour maintenir ouvertes toutes les routes maritimes qui permettaient au Royaume-Uni de demeurer dans la guerre et à la population britannique de survivre en étant ravitaillée et simplement nourrie. Et, pendant plus de deux ans, la marine britannique, de guerre comme de commerce, souffrit. Les sous-marins allemands, les fameux U-Boote, mais aussi leurs navires-corsaires coulèrent les navires britanniques et alliés par centaines. Mais, à la différence des Britanniques, la majorité des dirigeants allemands, Hitler en tête, rechignaient à accorder la priorité à la guerre navale. Lorsqu’ils comprirent leur erreur, il était trop tard. Les sous-mariniers allemands, aussi hardis fussent-ils, avaient été dépassés par la puissance des chantiers navals américains et britanniques, par les progrès rapides de leur technologie et la hardiesse, comparable à la leur, des marins alliés.

Au milieu de l’année 1943, la pente de la victoire sur mer commença à pencher en faveur des Alliés, grâce aux Liberty ship qui apportaient sur le sol britannique les hommes, les armes et le matériel sans lesquels les débarquements en Afrique du Nord puis en Normandie auraient été impossibles. C’est ainsi que, sur l’un des plus grands champs de bataille de la guerre, l’océan Atlantique, depuis les rives de l’Islande jusqu’aux îles Falklands, fut livrée, pendant presque six ans, l’une des plus grandes batailles de la Deuxième guerre mondiale.

Dans la catégorie guerres 14-18 et 39-45

Théo David nous a enchantés par le récit de son enfance heureuse dans un petit village de l'Argoat. Comme des millions d'hommes de sa génération, il est jeté dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale.

18,96 €

René Guyomard nous raconte sa guerre, celle qu'il a vécue, qu'il a vue, observée. Décalé parfois, sensible souvent, ce récit offre un regard différent sur les hommes, les évènements d'une période extra ordinaire.

17,31 €

Édition augmentée avec de nouveaux témoignages. Ce livre est l'histoire des hommes et des femmes qui, tout en risquant leur vie et celle de leur famille au quotidien, ont rendu possible le sauvetage de cent trente cinq aviateurs alliés.

18,96 €

Septembre 1939, le tocsin bouleverse toute la France. Le Collège Saint-François de Lesneven, comme d'autres, voit ses jeunes professeurs-abés partir au combat.

15,17 €

Dans ce livre d'histoire d'investigation, Olivier Polard retrace la vie des Brestois durant la Seconde Guerre mondiale. Des années 30 à la libération de Brest par les Américains en 1944, en passant par la période d'occupation et les destructions subies par la ville, le propos est précis, illustré et accompagné du journal inédit d'un Brestois.

28,34 €

Après avoir évoqué dans "le Tocsin de la moisson" l'activité des paysans bretons brusquement interrompue par la mobilisation générale du 2 août 1914, Roger Laouénan nous embarque avec "la Moisson Rouge" dans les trains conduisant, à partir du 5 août, les régiments de Bretagne, de Vendée et de Normandie vers un front encore imprécis.

7,07 € 16,97 €

Mémoire d'une Bretonne dans l'enfer concentrationnaire Nazi C'est à l'occasion de sa rencontre en 1970 avec Roger Huguen qu'Henriette Le Belzic lui remet ce qu'elle nomme "ses Mémoires". Il s'agit d'un recueil de 29 pages dactylographiées, dans lesquelles elle relate sa période de captivité depuis son arrestation le 10 novembre 1941 jusqu'à sa libération...

5,43 € 10,43 €

L'intervention rapide et énergique des troupes américaines en Bretagne ayant permis à Patton de repartir rapidement vers l'est, est due pour une bonne part au rôle mené par la Résistance bretonne. Ses activités peuvent se diviser en trois parties : la période pré-débarquement, celle du 6 juin au 31 juillet 1944 et celle d'après le 1er août 1944 avec...

21,80 €

Au lendemain de l'invasion allemande, alors que la population brestoise subit privations et humiliations, un homme va décider de prendre son destin en main et de se dresser face à l'occupant. En recrutant parmi ses amis, dans les ateliers de l'arsenal ou ailleurs, Louis Élie constitue dès 1940 le premier réseau brestois de Résistance, qui va se distinguer...

13,18 €

L'ouvrage de Désiré Camus, responsable du maquis de Squiffiec est davantage qu'un récit supplémentaire de l'épopée de la Résistance en Bretagne pendant la guerre 39-45.Les combats de la Résistance ne furent ni une guerre en dentelles, ni des exploits à la James Bond. Ce récit vrai remet les choses en place.

14,65 €

Une bande dessinée pour suivre, pas à pas, et avec émotion, l'avancée des alliés pour libérer la France en juin 1944.

13,08 €

D'une certaine manière, le centenaire de la présence américaine à Brest a été aux années 1917-1979 ce que la "Dazzle" fut aux navires de la marine américaine en guerre : un camouflage. 

17,06 €

Ce troisième tome vous fera découvrir le destin des 92 sous-marins allemands passés par le port de Lorient d’août 1942 à août 1943. Il est ponctué de 15 témoignages inédits de sous-mariniers sur la vie à terre lors de leur arrivée ou de leur départ en mission.

27,49 €

Écrit par un historien militaire, ce livre fournit un aperçu de l'une des actions militaires les plus significatives de l'époque contemporaine. Superbement illustré de photographies d'archives alliées et allemandes.

28,44 €

- 1 500 documents : photos, cartes, affiches, documents et objets d’époque dont 200 en couleurs. - Une histoire militaire complète racontée par un spécialiste de l’époque.

33,18 €

Ce 4e et dernier tome sur l’histoire des sous-marins allemands à Lorient vous détaillera leurs dernières missions à partir de septembre 1943 vers le Brésil, les Caraïbes, les côtes africaines et surtout l’Océan Indien, où ils obtiennent leurs principaux résultats malgré quelques difficultés d’entente avec leurs hôtes japonais…

27,49 €

Pendant la seconde guerre mondiale, la marine allemande va édifier cinq bases de sous-marins sur le littoral atlantique français à Brest, Lorient, Saint-Nazaire, La Pallice et Bordeaux. Ces 5 bases auront en 1943 la capacité de mettre 98 U-Boote à l'abri, dont 30 pour le seul port de Lorient. 

9,48 €

Guide souvenir de l'activité de la base sous-marine de Saint-Nazaire pendant la Seconde Guerre Mondiale.

9,48 €

Historien spécialiste de la Seconde guerre mondiale, Kristian Hamon dévoile quelques-unes des pages les plus tragiques de l'occupation allemande en Bretagne.

19,22 €

Une bande dessinée pour suivre, pas à pas, et avec émotion, l'avancée des alliés pour libérer la France en juin 1944.

13,08 €

Loin du mythique 1er régiment de fusiliers marins et des actions d’éclat du régiment blindé de fusiliers marins, le 4ème régiment de fusiliers marins est affecté au front de l’Atlantique pendant l’hiver particulièrement rigoureux de 1944-45. 

18,96 €

Tiré d'une histoire vraie.  L'enfant soldat, le petit poilu du Faouët, le plus jeune soldat de la guerre dans l'enfer des tranchées.

13,27 €

Si les SAS ont fait l'objet de nombreux ouvrages, Kristian Hamon, dans un livre remarquablement documenté, évoque une page tragique d'histoire de Bretagne. Il révèle qu'un quart du bataillon était composé de jeunes juifs séfarades. C'est l'aboutissement d'années de recherche dans les archives privées et publiques françaises et étrangères, de collectages...

18,96 €

Grâce à des documents récupérés in-extrémis, l'auteur retrace le parcours d'un homme durant la guerre 39-45,  qui nous rappelle qu'il n'est pas besoin d'être exceptionnel pour faire des choix courageux. "L'Histoire est à la fois une science et un art. L'ouvrage d'Alain Quillévéré en est une parfaite illustration" Denis Peschanski, directeur de recherche...

19,22 €

Les textes réunis dans le présent volume mettent le soldat ou l'apprenti-soldat et son territoire natal au cœur de la problématique.

14,22 €

Raconté par les objets, les photos et autres documents. Découvrir ces objets imprégnés par les événements qui ont marqué l'histoire, les faire sortir de l'oubli, les remettre dans leur contexte historique. Les lecteurs apprécieront les photographies, les documents et leurs commentaires qui resteront à jamais parmi d'autres, des témoignages de cette...

18,86 €

Patrick Gourlay analyse, dans cet ouvrage, la société, l'économie, les mentalités, pour comprendre comment et pourquoi la Grande Guerre a généré autant de pertes en Bretagne.

11,37 €

Cet ouvrage fait suite à Bretonnes et Résistantes, 1940-1944. Il vise à retracer le parcours de certaines de ces résistantes bretonnes, héroïnes ordinaires, anonymes pour la plupart et femmes d’exception, cependant, reléguées dans les oubliettes de l’Histoire. Seules quelques-unes, au destin extraordinaire, ont laissé un nom qui résonne encore dans la...

18,01 €

Les combats de Saint-Marcel du 18 juin 1944 sont restés dans la mémoire résistante comme une victoire, parfois, seulement une victoire psychologique. Cette mémoire résistante se souvient de 560 tués à l'ennemi comme il est gravé dans le granit du mémorial : soit plus de tués qu'il n'est venu d'Allemands sur le terrain !

22,75 €

Réimpression avril Le 6 avril 1917, l'Amérique entre en guerre et des dispositions sont immédiatement prises par le président Thomas Woodrow Wilson pour envoyer des troupes en France afin de repousser les Allemands.

17,06 €