BRETAGNE ET ENFANCE VIOLÉE AU XIXe SIÈCLE

Nouveau produit

Jeanne-Marie, Marie-Louise mais aussi Guillaume, Pierre-Marie et bien d'autres ont été victimes d'un attentat sexuel en Bretagne dans le courant du XIXème siècle.

Cet ouvrage relate leur histoire, à travers trente-six affaires qui ont fait l'objet d'un procès en cour d'assises.

864791

En stock, expédition rapide

14,22 €

Fiche technique

Parution2017-11-10
Nb de pages112
Dimensions16 x 20 cm

Plus d'informations

La scène du crime est rurale, son décor rudimentaire et les acteurs pauvres et tristement uniformes. La diversité est à chercher du côté de leurs agresseurs. Se côtoient jeunes gens avides de satisfaire leur curiosité sexuelle, vieux vicieux coutumiers des attouchements, époux délaissés à la recherche d'une sexualité de compensation mais aussi pédophiles impénitents, pères incestueux et même un meurtrier d'enfant. Fruits de la société rurale bretonne d'alors, celle-ci les tolère ou les met au ban, en fonction de ses propres normes.

Agressions banales, entourées du silence de la honte pour ne pas affecter la cohésion des familles concernées et celle du village, elles sont de plus en plus mal tolérées à mesure que le siècle avance. A partir des années 1870, la rumeur publique s'en empare au grand dam, parfois, de la famille de la victime. C'est que la place de l'enfant dans la société traditionnelle bretonne évolue. Fragile, vulnérable, la parole de l'enfant commence à être entendue et sa sensibilité à être prise en compte, même si l'époque ignore tout des traumatismes consécutifs aux agressions sexuelles.

Si la sécheresse et la froideur sont de mise dans les dossiers de procédure, souffrances, pleurs et cris de détresse s'en échappent néanmoins, donnant toute sa dimension humaine à ces drames.

Dans la même catégorie :

Prix en baisse !

Annick Le Douget vous guide dans les méandres des affaires de justice en Bretagne de 1800 à nos jours.

17,15 € 33,65 €

Annick Le Douget présente son étude sur la peine de mort en Bretagne au XIXème et XXème siècle.

18,27 €

Une histoire dramatique qui n'est pas sans rappeler l'affaire Seznec.

17,20 €

L'auteur retrace 11 faits divers survenus en Bretagne à la fin du XIXe siècle et au cours du XXe.

15,17 €

"Le livre d'Irène Frachon a tout du thriller médical. Mais tout y est vrai... " L'Obs.

15,07 €

À partir de deux enquêtes ethnographiques menées au sein d'une organisation nationale de chômeurs (AC !) et de deux mobilisations de chômeurs en Bretagne (Morlaix et Rennes), cet ouvrage revient sur des luttes souvent qualifiées d'improbables et cherche à les sortir de cette catégorisation.

23,70 €

Lyon, nuit du 24 mai 1968. Un camion de chantier s'écrase contre un lampadaire. René Laroix meurt écrasé, il s'agit du seul mort présumé de mai 68, côté police. L'auteur nous livre un tableau singulier et parfois insolite de son mai 68 à Lyon. Religion, politique, art, médias... De la fac à la rue, du couvent au prétoire, l'auteur s'implique dans cette...

11,37 €

Le fait divers fait mauvais genre... Il est vrai que l'on dit aussi cela du polar. Mais qu'est ce le polar sinon une adaptation plus ou moins romanesque, plus ou moins réussit des bons vieux faits divers.

14,69 €

Fait divers et déchéance sociale au XVIIIeme siècle. C'est l'histoire étonnante d'une domestique au caractère affirmé faisant face à un maître particulièrement retors.

20,85 €

Deuxième ouvrage consacré au faits divers en Bretagne. Le fait divers se réinvente sans cesse. Ce n'est pas nouveau, mais c'est toujours nouveau, les acteurs sont des novices. À part quelques chevaux de retour qui jouent les prolongations, les histrions de ces tragédies humaines sont des néophytes, pour l'essentiel leurs prestations sont pitoyables et...

15,17 €