LA SOCIÉTÉ CELTIQUE

747018

Les auteurs démontrent ici que la société celtique était, non pas primitive ou embryonnaire, grossière et cruelle, telle qu'on s'est souvent plu à la décrire, mais au contraire, parfaitement équilibre ; une société dans laquelle l'autorité spirituelle du druide et le pouvoir temporel du roi, favorisaient la coexistence et la pratique d'innombrables techniques, intellectuelles et artisanales.

Plus de détails

17,06 €

Fiche technique

Parution2018-11-10 (réédition)
Nb de pages238
Dimensions15,50 x 22 cm

En savoir plus

La société celtique est décrite dans le principe de son organisation et de son fonctionnement, c'est à dire dans le cadre d'une idéologie tri-fonctionnelle, commune à l'ensemble des société indo-européennes, qui règle et équilibre les capacités et les compétences de chacun : les druides administrent le sacré ; les guerriers, détenteurs d'une force brutale canalisée et commandée par le roi pour la défense et la tranquillité de tous et les artisans et producteurs qui procurent à la communauté le moyen de subsister.

Les fondements des trois classes sacerdotales, guerrière et productrice, sont examinés dans la continuité des travaux de Georges Dumézil, c'est-à-dire par référence et comparaison avec l'Inde, où ce modèle s'est durci en castes étanches et définitives.

Produits associés

Vous aimerez aussi

30 autres produits dans la même catégorie :