LA LITTÉRATURE BRETONNE DE LANGUE FRANÇAISE

Nouveau produit

La littérature de langue bretonne est forcément bretonne, par la langue, même si sa thématique explore des domaines non bretons ou si ses scènes ne se passent pas en Bretagne. Mais à quoi reconnaîtra-t-on une littérature bretonne en français, un écrivain breton de langue française ?

Sous la direction de Pascal Rannou

785034

En stock, expédition rapide

20,85 €

Fiche technique

PrésentationBroché
Nb de pages466
Dimensions16,5 x 23,5 cm
Parution2020-11-30
EAN9782367850344

Plus d'informations

La notion de littérature bretonne de langue française n'a pas été admise d'emblée. Certains considéraient naguère que toute littérature s'écrivant en français relevait seulement de la littérature française. La littérature bretonne s'est pourtant écrite en français avant de s'écrire en breton. Au Moyen-Age, la langue écrite est le latin, la langue parlée le breton. Mais Chrétien de Troyes, Marie de France et Béroul véhiculent en ancien français les légendes celtiques. Il y aura ensuite des écrivains bretons d'origine, mais qui ne parleront jamais ou peu de la Bretagne : Lesage et Segalen, ainsi.

On verra naître aussi en Bretagne, dans le sillage du Barzaz Breiz et des celtomanes du XIX' siècle, de la poésie de langue française nourrie d'exaltation identitaire bretonne. La littérature de langue bretonne est forcément bretonne, par la langue, même si sa thématique explore des domaines non bretons ou si ses scènes ne se passent pas en Bretagne. Mais à quoi reconnaîtra-t-on une littérature de langue bretonne en français, un écrivain breton de langue française ? Un auteur né en Bretagne ou d'origine bretonne mais qui n'évoque jamais la Bretagne ne peut être considéré que comme un écrivain français d'origine bretonne, pas breton de langue française. Il faut au moins parler de la Bretagne dans son oeuvre, ou utiliser des bretonnismes.

C'est le cas de tous les écrivains dont il est question ici. Mais on n'est pas obligé d'être breton d'origine pour le devenir. Les cas les plus notables sont ceux du Marseillais Saint-Pol-Roux et du Parisien Georges Perros. On peut pallier la méconnaissance de la langue bretonne par un goût des noms de lieux, si exotiques aux oreilles non « natives » : ce goût, Perros le cultive avec Grall, Saint-Pol-Roux, Abraham, Elléouêt et bien d'autres. On n'est pas obligé non plus d'habiter en Bretagne pour devenir, même si cette expression ne suffit pas à cloisonner un auteur, un écrivain breton de langue française. Julien Gracq le montre, tout comme le Mayennais Jarry, qui situe souvent ses oeuvres en Bretagne et montre une connaissance étonnante de la langue bretonne.

Les écrivains bretons de langue française ont souvent des lieux de prédilection : Carnac pour Guillevic, la côte léonarde pour Corbière, la Brière pour Cadou. Leur littérature peut inspirer un régionalisme parfois daté (Le Goffic), ou qui résiste mieux à l'épreuve du temps (Le Braz, Jeanne Nabert). Elle véhicule une conscience identitaire neuve chez les jeunes auteurs du revival breton des années 60, qui s'expriment en français faute de pouvoir le faire dans la langue interdite de leurs parents (Le Men, Keineg). Certains lieux stimulent le talent d'artistes dont l'inspiration est née ailleurs : Nantes est, pour André Breton, un lieu enchanteur, source de rencontres insolites et d'expérience inédites. Le roman policier y trouve d'innombrables décors, tout comme la poésie. Des celtomanes au surréalisme en passant par le romantisme, la littérature bretonne de langue française a encore de beaux siècles devant elle. 

Dans la catégorie Sujets divers sur la Bretagne

Demain verra naître l'Assemblée de Bretagne. Appel à l'audace, ce livre se lit comme le manifeste d'une Bretagne armée pour affronter l'avenir.

12,32 €

Collectif sous la direction d'Erwan Le Gall et François Prigent. En brossant un tableau de la situation bretonne en 1958 et en se penchant sur des événements particuliers qui rythment cette année singulière, il s'agit de proposer une photographie sous toutes ses facettes de la Bretagne appréhendée par des thématiques plurielles. 

18,96 €

Ce troisième tome de la série est consacré aux personnages célèbres qui ont vécu ou séjourné à Lannion ou sur le Côte de Granit Rose, entre Louannec et Locquirec.

18,01 €

Etudes sur l'ouest de la Gaule romaine.

21,15 €

"Un artiste breton en quête d'altérité" Né à Saint-Nazaire en 1898, René-Yves Creston "découvre" la Bretagne en 1920.  Les douze contributions du présent volume s'attachent à mieux comprendre la personnalité qui cherche à allier art, science et militantisme.

21,80 €

Les textes regroupés dans le présent ouvrage explorent l'histoire du pays de Galles et de la Bretagne, étudiant les évolutions et la nature des échanges entre ces deux régions.

17,06 €

Les pêcheurs bretons ont su tirer parti des richesses de leurs eaux côtières. La pêche peut être une activité durable où le défi majeur est celui de la capacité des hommes et des femmes à partager les ressources limitées.

11,37 €

La globalisation de la planète s'accompagne, paradoxalement, d'un regain d'activité des minorités de toute sorte. Toutefois, s'agit-il vraiment d'un paradoxe ?  Une relation dialectique n'unirait-elle pas, au contraire, les deux phénomènes ?

11,37 €

Ce volume rassemble les actes de la troisième journée d'étude sur l'ouest de la Gaule romaine, organisée par le Centre de recherche bretonne et celtique (UBO/UEB) à Saint Brieuc en 2007.

17,31 €

Pionnier de l'Histoire africaine, militant breton, ce grand intellectuel s'est engagé en faveur des diversités culturelles, qu'elles soient africaines ou... bretonnes. des valeurs plus actuelles que jamais. Le livre est accompagné d'un DVD documentaire.

9,48 €

L'ouvrage propose les recherches inédites et les plus récentes sur l'histoire des aménagements portuaires et littoraux aux époques moderne et contemporaine.

23,70 €
Prix en baisse !

Décryptage original des fondements de la société bretonne et celtique construite sur les comportements étonnants de personnages historiques.

6,28 € 13,18 €

21 chroniques de Ronan Leprohon parues entre 1973 et 2008 dans le mensuel  "Le Peuple Breton" Ronan Leprohon est mort le 23 août 2017 à 78 ans. Avec lui s'est éteinte une figure de la vie politique bretonne, mais aussi -on l'oublie trop souvent- un historien. 

9,48 €

Jean Ollivro passe en revue tous les arguments en faveur de la réunification de la Bretagne qui mènent au constat : la réunification de la Bretagne est à la fois une évidence et une nécessité.

4,74 €
Prix en baisse !

Ce recueil a pour ambition d'offrir des pistes pour sortir les langues régionales de France la clandestinité.

8,06 € 17,06 €

La France confond sciemment citoyenneté et nationalité. S'il est vrai qu'en tant que citoyens français, les Bretons ont les mêmes droits que les autres, il en va tout autrement de leur nationalité.

12,32 €

Actes du colloque de Lorient des 11 et 12 octobre 2010.Une rencontre entre chercheurs, spécialistes et représentants du monde artistique.

9,48 €

De Rennes à Brest par Saint-Brieuc, de Lamballe à Dol-de-Bretagne, vers Saint-Malo, Dinan, Ploërmel, Pontivy, Carhaix, Paimpol, Lannion et Roscoff.

27,88 €

À partir de deux enquêtes ethnographiques menées au sein d'une organisation nationale de chômeurs (AC !) et de deux mobilisations de chômeurs en Bretagne (Morlaix et Rennes), cet ouvrage revient sur des luttes souvent qualifiées d'improbables et cherche à les sortir de cette catégorisation.

23,70 €

On connaît les ouvrages de Daniel Giraudon relatifs aux traditions populaires de Bretagne, Du coq à l'âne et Du soleil aux étoiles. Le premier traitant du folklore des animaux et le second de celui du ciel. Voici un troisième titre à ajouter à ce bouquet de culture populaire.

31,73 €

Ces femmes de pêcheurs du bout du Finistère avaient participé, voire mené la lutte contre l'implantation d'une centrale nucléaire à la Pointe du Raz, fin des années 70.Ce livre rapporte les propos de ces femmes.

11,37 €

Fañch Postic nous livre ses recherches sur les liens de l'écrivain Pierre Loti avec Rosporden où il a maintes fois séjourné.

11,54 €

Dictons, croyances et légendes, tout ce qui forge une culture populaire est ici livré au lecteur.

27,49 €

Le périmètre ferroviaire décrit ici est défini comme suit : au sud, Le Mans à Nantes via Angers ; au nord, Le Mans à Nantes via Laval ; Au milieu, la ligne TGV de Bretagne et des Pays de Loire

26,54 €

Déclinés sur les documents officiels, gravés dans la pierre des édifices publics, artistement reconstitués en motifs floraux, flottant au gré du vent sur les pavillons, blasons et armoiries sont un élément du décorum et du décor de nos villes et nos cités.

22,72 €

Cet ouvrage s'inscrit dans la continuité du colloque international dédié aux relations entre la Bretagne et l'Écosse qui s'est tenu à l'Université de Brest à l'été 2016, troisième volet du programme des rencontres Bretagne/Monde Anglophone initié par le CRBC en 2012.

18,96 €

Depuis les années 80, les Sels de Guérande, gros sel et fleur de sel renouent avec leurs lettres de noblesse et une réputation séculaire de produits bretons de qualité. Pour cet ouvrage, Gildas Buron a reçu le prix de l'académie de Bretagne et des Pays de Loire en 2000

32,25 €

Sous la direction de Maryse Cuzon, Philippe Janoux, Marie-Michèle Lucas, Florent Miane Cet ouvrage s'inscrit dans un programme de recherche et de création, lancé par l'École européenne supérieure d'art de Bretagne et le Centre de recherche bretonne et celtique sur le fonds d'étiquettes et de matrices lithographiques d'une entreprise brestoise : la «PAM».

16,11 €

Alliance politique des gauches, portée par une dynamique de programme, le Front Populaire constitue un bouleversement des stratégies et des données politiques, traduction d'un glissement électoral à gauche.  Le Front Populaire reste dans la mémoire des Français comme un temps de conquête de nouveaux droits. Cette étude collective vise à analyser les...

18,96 €

Il s'agit ici d'une évocation quasi exhaustive des films tournés sur les îles bretonnes, par Isabelle Le Corff, mise en valeur par le talent et l'humour de Nono.

11,37 €