LA LITTÉRATURE BRETONNE DE LANGUE FRANÇAISE

Nouveau produit

La littérature de langue bretonne est forcément bretonne, par la langue, même si sa thématique explore des domaines non bretons ou si ses scènes ne se passent pas en Bretagne. Mais à quoi reconnaîtra-t-on une littérature bretonne en français, un écrivain breton de langue française ?

Sous la direction de Pascal Rannou

785034

En stock, expédition rapide

20,85 €

Fiche technique

Auteur / artiste
Éditeur Yoran Embanner
Présentation Broché
Nb de pages 466
Dimensions 16,5 x 23,5 cm
Parution 2020-11-30
EAN9782367850344

Plus d'informations

La notion de littérature bretonne de langue française n'a pas été admise d'emblée. Certains considéraient naguère que toute littérature s'écrivant en français relevait seulement de la littérature française. La littérature bretonne s'est pourtant écrite en français avant de s'écrire en breton. Au Moyen-Age, la langue écrite est le latin, la langue parlée le breton. Mais Chrétien de Troyes, Marie de France et Béroul véhiculent en ancien français les légendes celtiques. Il y aura ensuite des écrivains bretons d'origine, mais qui ne parleront jamais ou peu de la Bretagne : Lesage et Segalen, ainsi.

On verra naître aussi en Bretagne, dans le sillage du Barzaz Breiz et des celtomanes du XIX' siècle, de la poésie de langue française nourrie d'exaltation identitaire bretonne. La littérature de langue bretonne est forcément bretonne, par la langue, même si sa thématique explore des domaines non bretons ou si ses scènes ne se passent pas en Bretagne. Mais à quoi reconnaîtra-t-on une littérature de langue bretonne en français, un écrivain breton de langue française ? Un auteur né en Bretagne ou d'origine bretonne mais qui n'évoque jamais la Bretagne ne peut être considéré que comme un écrivain français d'origine bretonne, pas breton de langue française. Il faut au moins parler de la Bretagne dans son oeuvre, ou utiliser des bretonnismes.

C'est le cas de tous les écrivains dont il est question ici. Mais on n'est pas obligé d'être breton d'origine pour le devenir. Les cas les plus notables sont ceux du Marseillais Saint-Pol-Roux et du Parisien Georges Perros. On peut pallier la méconnaissance de la langue bretonne par un goût des noms de lieux, si exotiques aux oreilles non « natives » : ce goût, Perros le cultive avec Grall, Saint-Pol-Roux, Abraham, Elléouêt et bien d'autres. On n'est pas obligé non plus d'habiter en Bretagne pour devenir, même si cette expression ne suffit pas à cloisonner un auteur, un écrivain breton de langue française. Julien Gracq le montre, tout comme le Mayennais Jarry, qui situe souvent ses oeuvres en Bretagne et montre une connaissance étonnante de la langue bretonne.

Les écrivains bretons de langue française ont souvent des lieux de prédilection : Carnac pour Guillevic, la côte léonarde pour Corbière, la Brière pour Cadou. Leur littérature peut inspirer un régionalisme parfois daté (Le Goffic), ou qui résiste mieux à l'épreuve du temps (Le Braz, Jeanne Nabert). Elle véhicule une conscience identitaire neuve chez les jeunes auteurs du revival breton des années 60, qui s'expriment en français faute de pouvoir le faire dans la langue interdite de leurs parents (Le Men, Keineg). Certains lieux stimulent le talent d'artistes dont l'inspiration est née ailleurs : Nantes est, pour André Breton, un lieu enchanteur, source de rencontres insolites et d'expérience inédites. Le roman policier y trouve d'innombrables décors, tout comme la poésie. Des celtomanes au surréalisme en passant par le romantisme, la littérature bretonne de langue française a encore de beaux siècles devant elle. 

Dans la catégorie Sujets divers sur la Bretagne

Essai sur la condition féminine par Anne Guillou, professeure de sociologie à l'Université de Bretagne Occidentale, spécialiste de sociologie rurale et du travail.

12,32 €

Dans peu de temps, les élections régionales se tiendront en Bretagne. Comme d’habitude, on y parlera de tout sauf de notre peuple oublié. Pendant des années, j’ai écrit ces chroniques dans l’espoir de faire bouger les lignes, de démasquer le système France dans ce qu’il pouvait avoir de redoutable pour nous.

9,48 €
Prix en baisse !

Décryptage original des fondements de la société bretonne et celtique construite sur les comportements étonnants de personnages historiques.

6,28 € 13,18 €

Cet ouvrage collectif (sous la direction de Jean-François Simon et Laurent Le Gall) n'a d'autre ambition que celle de mettre à l'épreuve une expression (ethnologie du proche) à partir de trois entrées : savoirs, institutions et pratiques.

17,06 €

Ces femmes de pêcheurs du bout du Finistère avaient participé, voire mené la lutte contre l'implantation d'une centrale nucléaire à la Pointe du Raz, fin des années 70.Ce livre rapporte les propos de ces femmes.

11,37 €

Un ouvrage joyeux qui parcourt les traditions orales bretonnes où foisonnent bouts rimés, devinettes, dialogues, comptines, proverbes, contes, chansons...

33,18 €

Quid du catholicisme en Bretagne. Cet essai réuni treize chercheurs qui ouvrent ici des pistes de réflexion.

19,22 €

À partir de deux enquêtes ethnographiques menées au sein d'une organisation nationale de chômeurs (AC !) et de deux mobilisations de chômeurs en Bretagne (Morlaix et Rennes), cet ouvrage revient sur des luttes souvent qualifiées d'improbables et cherche à les sortir de cette catégorisation.

23,70 €

Par cet ouvrage, l'auteur lègue aux générations futures l'exemple de ce que fut l'élan des Bretons qui réveillèrent la Bretagne au milieu du XXe siècle. Il contribue à montrer aux générations actuelles de l'antique Armorique, les voies et les moyens qu'elles devront emprunter pour conjurer les périls que l'époque ouvre sous leurs pas. Il y va du destin de...

23,70 €

Cet ouvrage est le fruit de la collaboration de deux grands chercheurs de terrain passionnés, sur la faune du bord de mer en Bretagne et dans les pays celtiques.

27,49 €

Etudes sur l'ouest de la Gaule romaine.

21,15 €

De la gwerz bretonne de Yann Girin à la légende hagiographique et au mythe... Aux origine d'une gwerz

24,04 €

pourquoi se revendiquer Breton (ou Basque, Corse, Occitan, Alsacien etc.) au XXIe siècle ?Rozenn Milin a interrogé 19 personnalités qui contribuent au rayonnement de la Bretagne

14,22 €

Claude Le Menn nous parle d'une région bien particulière de Bretagne : le nord du Finistère, Le Léon : ses habitants, ses paysages, sa richesse et son authenticité...

14,22 €

Ce volume rassemble les actes de la troisième journée d'étude sur l'ouest de la Gaule romaine, organisée par le Centre de recherche bretonne et celtique (UBO/UEB) à Saint Brieuc en 2007.

17,31 €

Voici enfin un ouvrage traitant de ces prophéties citées dans de nombreux livres concernant la matière celtique. Cette enquête intéressera les amateurs d'histoire mais aussi les passionnés du cycle arthurien et du légendaire celtique.

8,05 € 17,31 €

François de Beaulieu évoque les races emblématiques qui accompagnent les Bretons dans leur quotidien et leur travail.

11,37 €

Les pays bretons sont sans doute ceux qui se fondent le plus profondément dans l’âme des gens. Ils sont pour chaque Breton une façon d’affirmer son appartenance à une terre, des racines, des traditions, un style de vie. Ils sont aussi un levier territorial, économique, culturel rappelant qu’il existe un lien-étape entre les Métropoles et les campagnes...

15,17 €

Les résultats 2018 de l’enquête décennale sur les valeurs des Européens ont montré qu’il n’y a plus que 32 % des Français à se déclarer catholiques, tandis qu’ils sont 58 % à répondre n’appartenir à aucune religion. Cette évolution spectaculaire concerne aussi la Bretagne : longtemps considérée comme un bastion de chrétienté, elle s’aligne de plus en plus...

18,96 €

Le périmètre ferroviaire décrit ici est défini comme suit : au sud, Le Mans à Nantes via Angers ; au nord, Le Mans à Nantes via Laval ; Au milieu, la ligne TGV de Bretagne et des Pays de Loire

26,54 €

Demain verra naître l'Assemblée de Bretagne. Appel à l'audace, ce livre se lit comme le manifeste d'une Bretagne armée pour affronter l'avenir.

12,32 €

Ce sont les coulisses de la presse régionale que l'on découvre à la lecture des chroniques de René Pérez, décrites dans ce style vif et taquin qu'on lui connaît.

15,17 €

Déclinés sur les documents officiels, gravés dans la pierre des édifices publics, artistement reconstitués en motifs floraux, flottant au gré du vent sur les pavillons, blasons et armoiries sont un élément du décorum et du décor de nos villes et nos cités.

22,72 €

L'auteur nous propose un éclairage inédit, nourri des plus récentes recherches, sur les origines gauloises et sur l'évolution de la langue bretonne, ainsi que du gallo et du français.

12,49 €

Née en 1964, l’Union démocratique bretonne (UDB) a traversé plusieurs décennies de vie politique. Si elle est toujours debout, c’est, comme le disait dans les années 1960 le journaliste Morvan Lebesque, parce qu’elle avait une « grille de lecture du monde ». Après plus d’un demi-siècle d’existence, le moment est venu de réinterroger son projet de société.

4,74 €

Un livre hommage à la mémoire de l'historien en référence aux sujets de ses recherches.

23,70 €

"Un artiste breton en quête d'altérité" Né à Saint-Nazaire en 1898, René-Yves Creston "découvre" la Bretagne en 1920.  Les douze contributions du présent volume s'attachent à mieux comprendre la personnalité qui cherche à allier art, science et militantisme.

21,80 €

Ce livre décrit les voies ferrées depuis le temps des projets et de leurs constructions jusqu'à nos jour.

25,95 €

La France confond sciemment citoyenneté et nationalité. S'il est vrai qu'en tant que citoyens français, les Bretons ont les mêmes droits que les autres, il en va tout autrement de leur nationalité.

12,32 €

Le présent ouvrage est l'occasion d'aborder le contexte intellectuel et politique dans lequel se situe l'œuvre de Paul Sébillot, ainsi que les nombreux réseaux régionaux, voire internationaux dans lequel elle s'intègre.

19,22 €