FINISTÈRE DU FRONT POPULAIRE - 1934-1938 - Lutte pour l'hégémonie et logique de blocs

357309

Cet ouvrage se propose d'analyser l'impact du Front populaire sur le Finistère, département rural fortement marqué par la question religieuse. Évitant une approche surplombante, le cadre choisi permet d'appréhender au plus près les fractures de la société finistérienne, entre villes et campagnes, entre blancs et bleus, entre dominants et dominés. 

Plus de détails

23,70 €

Fiche technique

Parution2018-06-15
Nb de pages400
Dimensions15.5 x 24 cm

En savoir plus

La pénétration des idées sociales est faible dans les campagnes.

Un puissant syndicalisme agricole s'y développe en s'arrogeant le rôle d'un contre-État. En face, la société urbaine vit ses propres antagonismes. L'Église catholique, présente dans les deux mondes, tente de conforter son emprise sur l'ensemble de la société et se retrouve de fait en concurrence avec les élites agrariennes.

L'arrivée des gauches au pouvoir radicalise les positions. L'irruption d'une séquence gréviste inédite oblige les uns et les autres à s'adapter. Les forces adverses mettent en place des stratégies mimétiques qui cherchent à accompagner plutôt qu'à affronter le réveil ouvrier. Les changements d'échelle permettent d'étudier tous les moyens utilisés, du consentement jusqu'à la coercition.

Loin d'une histoire fractale, l'ouvrage privilégie une histoire mosaïque.

Pour autant, le Finistère du Front populaire, avec ses particularités, s'inscrit dans le cadre national. Cet ouvrage est une contribution à l'histoire de cet événement majeur dans une département catholique et rural.

Avis

Produits associés

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

FINISTÈRE DU FRONT POPULAIRE - 1934-1938 - Lutte pour l'hégémonie et logique de blocs

FINISTÈRE DU FRONT POPULAIRE - 1934-1938 - Lutte pour l'hégémonie et logique de blocs

Cet ouvrage se propose d'analyser l'impact du Front populaire sur le Finistère, département rural fortement marqué par la question religieuse. Évitant une approche surplombante, le cadre choisi permet d'appréhender au plus près les fractures de la société finistérienne, entre villes et campagnes, entre blancs et bleus, entre dominants et dominés. 

Donnez votre avis

30 autres produits dans la même catégorie :