LE BRETON LANGUE DES MÈRES LANGUE DES FRÈRES

785021

Enquête sociologique chez cinq familles du Trégor-Goëlo à travers trois générations : 

  • Celle d'après guerre
  • Celle de 1968
  • Celle du début du XXIe

Plus de détails

12,32 €

Fiche technique

Parution2019-10-16
Nb de pages144
Dimensions15,50 x 22 cm

En savoir plus

L'auteure analyse la situation de la langue bretonne après guerre avec la répression dans les écoles et le "symbole" donné aux "récalcitrants". 

Il s'avère que les femmes furent plus sensibles à l'insécurité linguistique et à la modernité (attrait de la ville francophone et réussite scolaire).

Mais il y a eu des Bretons qui n'ont pas cédé à cette pression énorme, qui ont continué à parler et à transmettre leur langue.

Marie-Thérèse Le Gendre a cherché à comprendre comment cela a été possible, face au rouleau compresseur de l'uniformisation linguistique de l'État français.

Et elle est tombée... sur des femmes qui, quand elles n'ont pas lâché, ont permis de traverser la période la plus forte de la perte de la langue, les années 1950-1960, et de maintenir l'élan, une fois le raz-de-marée passé.

Les deux premières générations parlent breton mais ne savent, pour la plupart, pas le lire. 

La dernière génération est scolarisée à Diwan.

Avis

Produits associés

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

LE BRETON LANGUE DES MÈRES LANGUE DES FRÈRES

LE BRETON LANGUE DES MÈRES LANGUE DES FRÈRES

Enquête sociologique chez cinq familles du Trégor-Goëlo à travers trois générations : 

  • Celle d'après guerre
  • Celle de 1968
  • Celle du début du XXIe

Donnez votre avis

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

30 autres produits dans la même catégorie :